Responsabilité médicale

Vous ou un membre de votre famille (conjoint - pacsé - concubin - enfants - parents) êtes victime d'un accident médical dans un hôpital public ou dans une clinique privée. En cas de faute médicale reconnue par une expertise, vous pouvez engager la responsabilité du médecin, garanti par sa compagnie d'assurance, pour obtenir réparation du préjudice.
En cas d'aléa thérapeutique, sans faute, entrainant un préjudice, vous pouvez obtenir réparation sous certaines conditions liées à l'importance de votre préjudice.

Vous pouvez être indemnisé

  • de votre perte de ressources actuelles et futures ;
  • de la perte de ressources actuelles et futures apportées par votre conjoint, concubin, pacsé ;
  • pour payer une aide vous permettant de vous aider à vivre comme auparavant ;
  • de votre incapacité physique ;
  • de votre douleur physique ou morale ;
  • de votre préjudice esthétique ou d'agrément ;
  • de votre douleur morale en cas de décès de votre proche.

 

Le cabinet, fort de 34 ans d'expérience en la matière

  • vous conseille sur vos droits et vous indique le montant des indemnités que vous pouvez demander ;
  • vous assiste dans toute demande amiable près de l'assureur du responsable ;
  • engage toute procédure nécessaire devant les tribunaux compétents, la commission d'indemnisation des victimes, ou l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux.